Fruits ou fleurs – Que sont les bourgeons de cannabis ?

Fruits ou fleurs – Que sont les bourgeons de cannabis ?

Tout le monde a toujours Ă©tĂ© habituĂ© Ă  entendre les noms de bourgeons de marijuana appelĂ©s “fleurs”. À partir de ce moment, vous serez surpris de dĂ©couvrir que le cannabis est en fait un fruit et non une fleur, tout cela grĂące Ă  une Ă©tude scientifique approfondie. Continuez Ă  lire attentivement cet article pour dĂ©couvrir tous les dĂ©tails de cette Ă©tude et pourquoi vous devriez les appeler dĂ©sormais «fruits de la marijuana».

-Contenu:

  • L’Ă©tude sur les fruits du cannabis
  • Kenzi Riboulet-ZĂ©mouli
  • Fruits ou fleurs de cannabis ?
  • Aperçu thĂ©orique de cette Ă©tude
fruit de cannabis

La Recherche Scientifique de Kenzi Riboulet-Zemouli

Usine de marijuana aux fruits prĂȘts

Ce n’est pas un hasard si cette recherche est actuellement en cours, car elle est Ă©troitement liĂ©e Ă  la rĂ©Ă©valuation de cette plante de cannabis et de ses dĂ©rivĂ©s par l’Organisation mondiale de la santĂ© au cours des trois derniĂšres annĂ©es. RĂ©cemment, l’Organisation mondiale de la santĂ© a changĂ© son traitement de la marijuana; a dĂ©cidĂ© que le cannabidiol ne doit pas ĂȘtre une substance persĂ©cutĂ©e, modifiant ainsi la liste des substances contrĂŽlĂ©es. Jusqu’Ă  prĂ©sent, plusieurs termes liĂ©s au cannabis ont semĂ© la confusion : Ă  partir du mĂȘme mot “marijuana”, nous l’utilisons pour dĂ©signer les plantes et les parties consommĂ©es. Le projet vise Ă  Ă©tablir une nomenclature unique basĂ©e sur des preuves scientifiques, et non l’actuelle.

En particulier, les recherches sur les problĂšmes de terminologie du cannabis et des cannabinoĂŻdes de Kenzi Riboulet-Zemouli; ainsi que le fait que le CBD n’est plus considĂ©rĂ© comme une substance psychoactive et ne doit donc pas ĂȘtre poursuivi; a Ă©tabli les raisons pour lesquelles les tĂȘtes de cannabis sont des fruits et non des fleurs comme nous avons toujours Ă©tĂ© habituĂ©s Ă  l’entendre.

Kenzi Riboulet-Zemouli activiste dans le secteur international du cannabis

Kenzi Riboulet-Zemouli, qui est le créateur de cette étude ?

Kenzi Riboulet-Zemouli est un jeune chercheur indĂ©pendant sur le cannabis et algĂ©rien français. Son travail est principalement basĂ© sur l’application des droits de l’homme, la durabilitĂ© Ă  l’utilisation, la production et la commercialisation des plantes de cannabis et d’autres substances psychoactives. Il est impliquĂ© dans les mouvements français et espagnol et est souvent vu lors des rĂ©unions du ComitĂ© des Nations Unies sur les stupĂ©fiants Ă  GenĂšve et Ă  Vienne.

Fruit ou fleur de cannabis

Les fruits de la marijuana

Donc, fruits ou fleurs de cannabis? AprĂšs cette recherche Ă©tonnante, nous arrivons Ă  la conclusion que les bourgeons femelles des plantes de cannabis ne sont pas des fleurs comme on l’a toujours pensĂ©. On devrait en fait les appeler fruits parthĂ©nocarpiques. Eh bien, les fleurs ne produisent pas de graines, si les graines proviennent de bourgeons femelles de cannabis; c’est parce que ce sont des fruits et non des fleurs comme on le pensait auparavant. Les fruits parthĂ©nocarpiques en particulier ne sont pas prĂ©sents sur tous les types de plantes; ils n’existent que dans certains types de plantes qui ont la chance de les produire, Ă  savoir celles qui ont toujours Ă©tĂ© appelĂ©es Sinsemilla tops. Selon Kenzi Riboulet-Zemouli, il n’est pas surprenant que la recherche sur le cannabis ignore ce facteur: la parthĂ©nocarpie est un mĂ©canisme biologique contre-intuitif qui est souvent confondu mĂȘme parmi les plus expĂ©rimentĂ©s dans ce domaine.

Remarques

Interdire l’usage du cannabis est un choix insensĂ©, car le manque de recherche scientifique sĂ©rieuse signifie que la plupart des avantages relatifs de cette plante qui pourraient nous ĂȘtre transmis nous sont refusĂ©s sans aucune raison valable. Nous utilisons parfois le mĂȘme mot pour dĂ©signer diffĂ©rentes parties du cannabis. Le terme «marijuana» est utilisĂ© Ă  la fois dans la plante elle-mĂȘme et dans les parties que nous fumons. Un autre exemple est le mot “pollen”, que nous utilisons pour indiquer un type de fumĂ©e (haschisch).

Laisser un commentaire